Get Adobe Flash player
Bannière
Liens Amis
Bannière

visites totales206144


 

L'émouvante histoire de Katy...

racontée par sa maîtresse

 

Lorsque Katy a disparu, elle n’avait que six mois. C’était un 23 juin. Ce jour là, mon fils a décidé de l’emmener avec lui au ball-trap situé à 2 km de chez nous en Seine-et-Marne. Elle était très calme. Puis, plus rien, plus de chienne ! Katy avait subitement disparu. Malgré toutes les recherches entreprises, nous avons pensé : « Elle a dû s’affoler ! ». Inutile de vous décrire notre peine ! Pendant plusieurs jours, nous sommes allés visiter les bois environnants, prévenir les agriculteurs, commerçants, apposer des affichettes ... SPA et sociétés canines ont été contactées, des annonces dans les journaux locaux ont été publiées, etc ...

A la suite d’une annonce parue dans le « 93 », une brave dame s’occupant d’animaux perdus, m’a fait connaître votre service d’assistance personnalisée qui pouvait, paraît-il, me donner de bons conseils. Je vous ai tout de suite contacté et par retour de courrier, j’ai reçu de votre part le guide avec de nombreux renseignements et conseils très utiles. J’avais omis pas mal de détails. J’ai suivi vos conseils sur la persévérance : il fallait la retrouver !

Durant deux mois et demi, absolument aucune nouvelle. Et puis début septembre, un premier indice ! Un agriculteur, situé à peu près à dix kilomètres de chez nous, signale à des amis chasseurs qu’il a aperçu au loin dans son champ, à la limite des bois et des champs de maïs, un animal errant, squelettique, essayant après le passage de son tracteur de se nourrir de quelques souris qui sortaient de leurs trous.

Par recoupements, la nouvelle est arrivée au ball-trap et aussitôt prévenus, nous sommes partis à l’endroit indiqué, ne sachant même pas si c’était bien elle. Pendant trois jours, mon mari et moi, avons sillonné les champs environnant, mais rien. Un samedi matin, alors que de loin, on observait à la jumelle, j’ai vu, sortant du champ de maïs, un chien ! L’image était floue, mais ….. J’ai reconnu Katy ! Nous avons couru comme des fous à sa rencontre, mais dès qu’elle nous a aperçus, elle est rentrée à nouveau dans le champ de maïs. Trop grand ! Trop dense ! Nous n’avons pas pu la suivre.

Mais enfin, elle était localisée ! Nous apportions matin et soir de l’eau et de la nourriture. Tout disparaissait, donc elle mangeait ! Nous avons recommencé pendant une semaine. Elle savait que je n’étais pas loin ! Et un jour, je pris la décision de rester. J’ai mis de l’eau fraîche, de la nourriture, et j’avais dans ma poche les biscuits qu’elle aimait…

Je l’appelle. Au bout d’une demi-heure, j’ai senti sa présence proche… Je lui parle : « Je sais que tu es là ! Viens ma fille, viens mon petit ! ». Et tout à coup, je vois sa tête qui sort du maïs ! Elle est là à trois mètres de moi.  Elle dévore les biscuits, je tiens le dernier gâteau dans ma main et je lui dis : « Viens Katy, viens chercher le gâteau ! ». Elle est venue jusqu’à moi. Elle s’est approchée et j’ai pu lui glisser une corde en lasso autour du cou, caresses…  Puis soudain, elle s’est retournée vers moi, et là, elle s’est mise à couiner dans mon cou ! Je me suis mise à pleurer !

Nous nous sommes roulées à terre. Elle jouait, heureuse, ne cherchant plus à se sauver. Je l’ai prise dans mes bras, elle était légère et maigre. Mon mari, ayant observé toute la scène à la jumelle, vint nous rejoindre. Katy lui fit la même fête. Nous sommes rentrés à la maison.

Vous l’avez compris à travers cette  histoire,  la persévérance prédomine.

Vous me demandez très fréquemment (au bout de 1 à 2 semaines), ai-je encore des chances de le retrouver ?  Vous avez, à travers cette histoire, une réponse : 3 mois !

L'errance peut durer quelques jours à plusieurs mois. Que ce soit le chien ou le chat, rien définissable, ni dans la durée, ni sur la distance. Vous ne devez pas désespérer.

La moyenne d'errance sur tous les dossiers traités par mes soins est d'environ 3 semaines. Donc lorsque vous ne retrouvez pas ou votre chien ou votre chat au bout d'une semaine, ceci est dans la moyenne. C'est long, souvent fastidieux mais c'est ainsi.